[ATELIER DU SAMEDI] LA RUE K’EST A NOUS : des ateliers du samedi solidaire

Les jeunes des différents espaces jeunes ont participé à travers les ateliers du samedi à un projet solidaire auprès des personnes sans domicile fixe : collecte de vêtements, maraude, rencontre du collectif du SIX, micro trottoir et création d’émission de radio sont au cœur de cette action qui a marqué les jeunes !

Quand des jeunes vont à la rencontre de personnes sans domicile fixe, ce n’est pas pour faire de la figuration ! Ce fût des rencontres, des sourires, des remises en question et surtout la naissance de convictions… Solidarité, entraide et tolérance ! Les jeunes soutenus par leurs animateurs et animatrices se sont livrés dans un exercice de restitution de leur expériences auprès des plus démunis…

Vous pouvez découvrir les émissions radio en une série de 3 épisodes réalisés par les jeunes et leurs animateurs.trices sur le site de la radio Timbre FM (106.6) :

  1. Les Ateliers d’APRALAlala EPISODE 1 “à la rencontre des habitants” : un épisode qui a permis de recueillir le point de vue des plélannais.es. et le ressenti des jeunes qui se sont investis dans le projet.
  2. Les Ateliers d’APRALAlala EPISODE 2 “les maraudes” : un épisode qui revient sur l’action solidaire de la maraude réalisée par un groupe de jeunes auprès des personnes sans abris. Les jeunes partagent leurs points de vue et font savoir l’importance de ce type d’action.
  3. Les Ateliers d’APRALAlala EPISODE 3 “paroles aux professionnels” : un épisode d’échanges avec les animateurs et animatrices des Espaces Jeunes. Toute la force de l’animation Jeunesse est ici représentée.

Les jeunes eux-mêmes nous en disent quelques mots :

“avant la maraude j’ai commencé un peu à stresser, mais je vais y aller avec le cœur ouvert et avec l’envie de découvrir l’inconnu” 

“cette maraude je l’ai faite, car avant j’avais peur, quand on connait pas l’inconnu on a peur, j’ai voulu casser ça […] et ça m’a vraiment apporté quelque chose”

“c’est des gens comme nous en faite et ils ont juste besoin qu’on les aide”

“ça permet d’apprendre que dans la vie on ne choisit pas ce que l’on a”

“Ca nous a appris à mieux les connaître et à affronter la peur d’aller les voir et d’apprendre eux aussi pourquoi on avait peur”

Une invitation des jeunes à déconstruire nos préjugés, aller à la rencontre et être solidaire.